Recherche pour :
Vœux 2024

Nous vous adressons tous nos vœux pour cette année 2024

Et nous continuons à inciter la commune à assumer sa part de solidarité à l’heure où les dépenses contraintes (logement, électricité, … ) pèsent lourdement dans les budgets des ménages, notamment les plus modestes (1 million de salariés supplémentaires ont été rattrapés par le SMIC), nous continuerons à demander à la commune d’assumer sa part de solidarité.

Car la concertation, souvent proclamée mais jamais réellement mise en œuvre, supposerait d’organiser une information en amont des débats, d’accepter des points de vue différents, d’en faire état dans les comptes rendus, puis d’argumenter le bien-fondé des choix retenus. Mais pas de passer sous silence tout ce qui n’est pas conforme aux idées du maire, notamment l’adaptation au dérèglement climatique.

Nous souhaitons aussi beaucoup de chance à notre commune

Au plan financier, la commune est suspendue à la réalisation du projet de résidence senior, sauf que les ventes de logements neufs dégringolent, Vinci (l’acquéreur) a annoncé un plan social et peut se désengager de l’achat du terrain si 50 % des logements ne sont pas réservés d’ici l’été 2024.

Il a fallu emprunter à 4 % pour assurer la trésorerie de la commune, avec un prêt relais remboursé in extremis en décembre, et au prix du report de la plupart des investissements prévus en 2023.

Nous saurons bientôt si le fonctionnement a encore dérapé, comme le prévoyait le budget voté en avril 2023 : + 470 000 € de dépenses supplémentaires, contre + 180 000 € de recettes.

Lire la suite

Le maire communique beaucoup, mais que se passe-t-il vraiment dans la commune ?

Où en est le PLU ?

Après 3 ans 1/2, le PADD n’est toujours pas adopté. Le Kiosque a beau le proclamer, c’est faux, il n’a toujours pas été voté par le conseil municipal. Ses orientations ne sont donc pas opposables, notamment pour pouvoir repousser les décisions sur des permis de construire qui iraient à l’encontre des orientations retenues.

Les échéances ne cessent d’être repoussées, à la grande satisfaction des promoteurs : 2023, puis début 2024, mais sans doute pas avant fin 2024.

Qu’est devenue la « réunion de concertation » annoncée pour septembre, après l’échec de celle du 12 juillet, pour travailler sur les zonages et le règlement graphique ?
Et la demande de citoyens d’une réunion technique pour comprendre les enjeux et les orientations retenues ?
Les instances de démocratie participative seront-elles enfin saisies de ce sujet majeur pour l’avenir de la commune ?
Où sont les comptes-rendus des « comités de pilotage » ? Il n’y a que des « relevés de décisions » (celles du maire) suite à ces réunions sans participants identifiés, sans structure ni processus décisionnel.

Le projet de PLU imaginé par un tout petit cercle autour du maire, n’inclut même pas tous les membres de sa majorité, sans concertation.
Car la concertation, souvent proclamée mais jamais réellement mise en œuvre, supposerait d’organiser une information en amont, des débats, d’accepter des points de vue différents, d’en faire état dans les comptes-rendus, puis d’argumenter le bien fondé des choix retenus.
Mais pas de passer sous silence tout ce n’est pas conforme aux idées du maire, notamment l’adaptation au dérèglement climatique.

Lire la suite

Résidence Senior : Communication, consultation, participation ou fait du Prince ?

Un projet repris et conduit dans la plus grande opacité

 

Une résidence pour seniors au centre-ville, juste à côté de la médiathèque

Le saviez-vous ? L’avez-vous vue sur les maquettes et les plans proposés lors de la votation pour le centre-ville ? Avez vous vu comptabilisé le nombre de logements de cette résidence ?

Non, rien, alors que tout était déjà connu du maire et annoncé aux vœux.

Un projet qui n’a pas non plus été présenté aux élus en commission urbanisme, et pas plus aux membres du Conseil des Sages (CDS) alors qu’ils sont les premiers seniors concernés et qu’ils étaient à l’origine du projet.

Un projet remanié pendant 2 ans dans une opacité totale, avec le refus de communiquer aux élus d’opposition ou au CDS la moindre information ou le moindre document : Quel programme ? Quelle réponse aux besoins identifiés par les Sages ? Quel cahier des charges négocié avec le promoteur ?

Personne n’en savait rien !

Fallait il perdre 2 ans pour aboutir à un nombre de logements voisin, à la même surface de terrain vendue, pour un prix quasi identique ?

Mais le projet s’est transformé en une résidence « qualitative » destinée à une clientèle de « cadres moyens + et supérieurs ». En bref, une résidence totalement privée de type libéral (programme Pinel) où le maire confie à un promoteur immobilier la liberté de réaliser une résidence dont on ne sait rien ou si peu. Lire la suite

Juin 2022 : le projet de centre ville

Le 28 juin 2022 se tenait la réunion de concertation organisée par la mairie sur le projet de centre ville.

Scenarios proposés par la mairie

Le cabinet AME a présenté les 3 scénarios (horizontal, intermédiaire et vertical) élaborés par la majorité municipale. Ces scénarios sont très voisins, ne différant que par la hauteur des bâtiments, la forme de la place centrale et l’emplacement de la halle et du centre culturel, et par quelques voiries. Les ateliers avaient à réfléchir à des « variables » très limitées, ce qui a fait dire à certains que tout était prédéfini et qu’il s’agissait de se prononcer sur la couleur des volets.

En résumé :

  • aucune information préalable sur le contexte de l’agglo (forte croissance) et les contraintes réglementaires (SCOT, ZAN, …),
  • 3 scénarios non contextualisés, ne s’intéressant pas (ou fort peu) aux fonctions d‘un centre ville, ignorant les résultats des enquêtes de besoin (commerce, services, écoles, seniors…), et ne resituant pas le centre ville dans le projet global de la commune.

Pour faire rapide (nous attendons les documents de présentation que nous vous communiquerons dès que possible) :

Lire la suite